SVALBARD - Un Voyage au cœur de l'Arctique

18/02/2016

 

 

 

 

 JC PIERI

Réalisateur / Photographe

 

Le nord Arctique était une des destinations que je n'avais pas encore eu la chance de visiter. Des paysages et des phénomènes uniques comme les aurores boréales que je rêvais de photographier.

Je vous laisse alors partager le récit de mon aventure que j'ai partagée avec mon ami Noel Bauza pendant 8 jours et découvrir quelques astuces pour organiser votre propre voyage.

 

 

 

SOMMAIRE

 

LE PROJET Svalbard

 

JOUR 1 - Début de l'Aventure

Astuce : Les ours polaires

 

JOUR 2 - Découverte de Longyearbyen

Astuce : Comment photographier les Aurores Boréales

 

JOUR 3 - Excursion en Ski de Fond

 

JOUR 4 - Excursion en Moto Neige

 

JOUR 5 - Excursion en Raquette & découverte de la Caverne de Glace

Astuce : Comment photographier et préserver son matériel d'un grand froid

 

JOURS 6 & 7 - Excursion en chiens de traîneau et camping de nuit sous les étoiles

 

MATERIEL Photo & Video utilisé (drone)

 

CONCLUSION du Trip

 

" LE FILM Complet "

 

 

LE PROJET :

 

SVALBARD est un île norvégienne qui se situe dans le cercle Arctique, près du Groenland.

 

Dates du voyage : du 2 au 10 février 2016

 

Pays : Norvège Ile : Svalbard

Ville : Longyearbyen - de 3000 habitants

Langues : Norvégien & Anglais

Température : Entre -10C° et -20C° (février)

Durée des journées : Nuit Polaire seulement 3h de faible lumière (octobre à février)

 

Prix Billets d'avion Paris-Oslo / Oslo-Longyearbyen Aller-Retour: entre 250€ et 350€ avec 1 bagage de 20kg

 

Monnaie locale : La couronne norvégienne

1EUR = 9,55NOK (février 2016)

 

 

Ce voyage est un projet que nous avons mis en place avec mon ami Noel Bauza, dans lequel nous avons démarché les compagnies d'excursion locales ainsi que notre hôtel, dans le but de leur proposer un partenariat consistant à obtenir la gratuité de leur prestation en échange de photos qu'ils pourraient utiliser à des fins commerciales.

 

La célèbre marque Quechua des magasins de sport Décathlon est aussi un de nos partenaires privilégiés.

La marque nous a fourni l'ensemble des équipements nécessaires pour ce projet.

Quechua nous a demandé de tester certains de ses nouveaux vêtements et de leur faire un retour sur la qualité des produits.

 

" LE FILM COMPLET "

 

Lien Youtube: https://www.youtube.com/watch?v=sh4r-sSn_0A

 

Voici la liste de nos partenaires pour ce voyage:

 

Quechua www.quechua.com

Liste du matériel pour des conditions de grand froid:

- Une veste qui résiste à -33C°

- Un pantalon

- Une polaire

- Un sac à dos

- Une doudoune

- Un coupe vent

- Une paire de chaussures

 

Svalbard Adventure Group www.svalbardbooking.com

- Trip en ski de fond

- Trip en moto-neige

 

Svalbard Wildlife Expedition www.wildlife.no/fr/

- Trip en raquettes

 

Svalbard Husky www.svalbardhusky.no

- Trip de 2 jours en chiens de traineau

 

Zeroecoimpact & Anywhere Anytime Photography www.zeroecoimpact.com  www.anywhere-anytime-photography.com

- Accélérateur d'écologie & compensation carbone du voyage

 

 

JOUR 1 DEBUT DE L'AVENTURE:

 

Nous sommes partis à 12h le 2 février de Marseille en train jusqu'à Paris gare de Lyon.

Après 3h de train nous avons pris le RER afin de rejoindre l'aéroport de Paris Orly vers 17h.

Départ pour Oslo à 20h30, arrivée à 22h30.

Nous étions partis à l'aventure alors nous avons décidé de dormir dans l'aéroport jusqu'à notre départ le lendemain matin pour Longyearbyen à 8h.

Nous avons eu un ciel assez clair pour notre arrivée sur l'île de Svalbard ce qui nous a permis d'admirer l'immensité de cette île depuis le ciel.

Arrivée à notre hôtel vers 12h, à savoir que sur l'île de Svalbard il n'existe que 3 petites villes dont Longyearbyen qui est la plus grande avec 3000 habitants.

La Norvège est un pays où la vie est très chère pour nous Français. Les choses sont environ 1,5 à 2 fois plus chères là-bas. Comptez environ 150 à 250 NOK par repas soit presque 15 à 25€.

Il n'existe pas de route entre ces villes, tout se fait par bateau ou en moto-neige.

 

ASTUCE: Il est donc impossible de louer une voiture sur place. Il existe des taxis qui coûtent environ 100 NOK pour traverser une ville de 1km. Possibilité de louer des motos-neige (facile à conduire)

 

IMPORTANT À SAVOIR: Sur Svalbard les ours polaires sont omniprésents et même si au premier abord on les voit comme de gentils animaux tout doux, ils sont en fait très méchants et attaquent très facilement. Il est donc important de savoir que les ours polaires sont très dangereux. C'est la raison pour laquelle il est interdit de sortir de la ville sans être armé d'un fusil adéquat, non pas pour partir à la chasse mais pour se défendre en cas d'attaque d'ours. Heureusement cela n'arrive que très rarement mais il y a déjà eu des accidents entrainant la mort de certains touristes qui n'ont pas été assez vigilants.

 

Svalbard est une île protégée. Vous ne pourrez en aucun cas faire des excursions en hélicoptère, le gouvernement a interdit ce genre de pratique, même BBC n'a pas eu d'autorisation pour cela.

Seules la moto neige et quelques voitures sont tolérées, cependant les motos-neige ne sont pas autorisées à aller partout afin de préserver au mieux l'environnement.

 

A Svalbard il existe un coffre fort unique au monde. Il n'est pas secret mais peu connu du public.

Ce coffre connu sous le nom de "Global Seed Vault", dont personne n'a bien sûr accès, renferme toutes les variétés de plantes qui existent dans le monde afin de subvenir à un besoin, si nécessaire.

Cet endroit est unique au monde.

 

 

 

Plus d'infos ici: https://en.wikipedia.org/wiki/Svalbard_Global_Seed_Vault

 

 

En norvège il ne faut pas s'attendre à trouver des chambres d'hôtel immenses avec lit King size. Notre chambre pour deux personnes ressemblait plus à une cabine de ferrie avec deux lits une place de 70cm de large, une chaise et une commode. Les sanitaires sont communs. cependant l'hygiène est irréprochable et le service est super.

Mary Ann's Polarrigg Hotell

- 8 nuits d'hotel

 

Notre chambre environ 6m2

 

Nous somes partis à la découverte de la ville dès notre arrivée. A savoir qu'il était environ 14h et qu'il faisait déjà nuit, ce qui est assez déstabilisant car on a plus aucune notion du temps.

Il faisait déjà -10C° ce qui est normal à cette période.

 

 

JOUR 2 - DECOUVERTE DE LONGYEARBYEN

 

Le jour (si l'on peut appeller ça le jour, mais plus une impression que le soleil va se lever) arrive vers 10h.

Il y a donc une petite lumière matinale assez violette et parfois rouge pendant 1h jusqu'à s'atténuer pendant 2h avant de retomber dans la nuit noire jusqu'au lendemain matin 10h.

 

Nous sommes alors partis à la découverte de cette petite ville de Longyearbyen dans laquelle on y retrouve pas mal de choses : bar, supermarché, office de tourisme, salle de spectacle, magasins techniques et de souvenirs, restaurant, hôtel, loueur de motos-neige, une poste, une université, une école, un petit skatepark, un stade de foot et bien entendu des agences de tourisme.

Nous avons rendu visite aux agences de tourisme avec lesquelles nous avions fait un partenariat pour avoir plus d'informations sur les excursions. Nous avons même démarché une autre Svalbard Wildlife excursion afin de leur proposer nos services pour le 7 février qui était pour nous une journée libre.

On a ensuite "piqué" un canöe (mais il ne faut pas le dire) pour faire quelques photos. L'agence de tourisme à qui appartient le canöe a même liké une de mes photos sur instagram en disant que c'était génial. Ça c'est l'esprit norvégien ! On a ensuite mangé un super burger dans un bar dans lequel on s'est amusé à se photographier avec leur mascotte, l'ours polaire.

 

 

 

Le soir vers 19h nous avons checké sur l'application NorwayLights l'activité des aurores boréales. Le ciel était clair et sans nuage et l'application indiquait GO. Nous nous sommes alors précipités dehors en empruntant deux vtt de l'hôtel à la recherche d'un endroit sans lumière à l'extérieur de la ville.

 

 

 

 

 

 

 

Application à télécharger sur vos smartphones

 

 

 

 

 

 

ASTUCE: COMMENT PHOTOGRAPHIER DES AURORES BOREALES

 

Le principe est le même que pour photographier des étoiles.

Vous avez besoin:

- Un ciel pur sans pollution (éviter les grande villes)

- Aucune pollution lumineuse (loin des habitations)

- Le moins de nuage possible

- Une nuit très noire

- Pas de pleine lune

 

Beaucoup de critères qui font de vous une personne très chanceuse si vous pouvez réunir ces 5 situations

Ce deuxième jour, nous avons donc était très chanceux, les aurores boréales se mettent à s'activer de plus en plus. Il est très facile de les voir lorsque l'activité est importante.

Le phénomène des aurores boréales est provoqué par l'interaction entre les particules chargées du vent solaire et la haute atmosphère. C'est un phénomène électrique qui crée ces magnifiques couleurs dans le ciel. Elles ne sont seulement visibles dans cette partie du monde. Inutile de chercher une aurore boréale en France.

 

ASTUCE: MATÉRIEL UTILISÉ POUR LES PHOTOGRAPHIER

 

Pour cela il vous faut:

 

- Un appareil photo qui permet de faire de longues expositions. c'est-à-dire que vous allez devoir dire à l'appareil d'ouvrir son capteur pendant plusieurs secondes afin de capturer le plus de lumière possible.

Pour ce genre de photo avec un ciel très sombre vous aller devoir ouvrir entre 20 à 30s afin de pouvoir les capturer de la meilleure des façons possible.

 

- Un trèpied afin que votre appareil ne bouge pas pendant les 30s de la prise de vue

 

- Photographier en mode RAW et non pas JPEG afin de pouvoir retoucher au mieux vos photos ensuite

Car oui il est nécessaire de bien retoucher les couleurs afin d'avoir un superbe rendu, même si vos photos seront déja très belles sans les avoir retouchées.

 

- Un objectif grand angle mais ce n'est pas obligatoire

 

- LES RÉGLAGES:

Il n'y a pas de réglage prédéfini car les conditions météorologiques ne sont jamais les mêmes et les appareils photos sont eux aussi différents.

 

Pour ma part avec un Canon 1DC et un objectif Canon 14mm f2,8 j'ai utilisé les réglages suivants:

Vitesse 30s // Ouverture f2,8 // ISO 1250

 

Voici le résultat de quelques photos

 Il faut savoir être patient et savoir saisir le bon instant. Vous devez être prêt car elles se déplacent très rapidement et ne durent que quelques secondes. Elles disparaissent et réapparaissent.

Il est aussi très important d'être bien couvert car il fait extrêmement froid surtout lorsque l'on reste immobile. Prévoyez de bons vêtements chauds, quelques barres de céréales et un thermos.

 

JOUR 3 : SORTIE EN SKI DE FOND

 

Pour notre première sortie, c'est avec Svalbard Adventure Group que nous sommes partis à la découverte de la montagne située juste derrière Longyearbyen.

5h d'excursion avec un niveau de difficulté moyen.

Cette excursion est ouverte à tout public. La montée s'effectue en mode ski de fond avec en dessous des skis une couche adhésive qui permet de monter plus facilement.

Pour le retour on passe en mode ski classique et tout devient alors plus facile.

Une descente à la lampe frontale dans de la bonne poudreuse.

 

   

Ce que l'agence Svalbard Adventure Group vous fournit:

 

- Trip de 5h avec un ou plusieurs guides

- Excursion en groupe ou privée

- Chaussures de ski

- Skis de fond & bâtons

- Casque

- Lampe frontale

- Un repas chaud

- Une boisson chaude (thé rouge ou café)

 

Contact www.svalbardbooking.com

 

Le soir, nous sommes partis en ville passer la soirée au Svalbard Bar, un super endroit dans lequel vous pouvez jouer gratuitement au billard, recharger votre téléphone sans que personne ne vous le vole et rencontrer les gens de la ville. Nous y avons rencontré un groupe de Jazz qui venait de Oslo et nous sommes ensuite allés assister à un concert en ville.

 

 

 

JOUR 4 : SORTIE EN MOTO NEIGE

 

 

Cette excursion est sans doute la plus folle de notre trip, elle a duré environ 6h toujours avec Svalbard Adventure Group. Nous sommes partis de Svalbard avec chacun sa propre moto-neige.

C'est très simple à conduire, les vitesses sont automatiques et il y a même le guidon chauffant grâce à la chaleur du moteur.

Nous avons parcouru des paysages à couper le souffle ; il est très compliqué de vous décrire ce ressenti. La plupart du temps je réalise ce que j'ai fait après mes voyages en regardant mes photos ou vidéos. Mais cette fois-ci c'était différent. A chaque seconde je me rendais compte de l'immensité qui m'entourait. Un sentiment de s'être perdu au milieu de nulle-part sans même savoir ce que nous allons y découvrir.

 

 

Après 2h de moto neige nous sommes arrivés dans un superbe canyon dans lequel l'agence avait installé une immense tente afin d'y faire une petite pause pour se réchauffer avec une bonne soupe et une boisson chaude. Cet endroit est absolument incroyable.

 

 Après 1h de pause, on a repris la route pour y découvrir une maison au bord de la mer. On s'est arrêté seulement quelques minutes avant de repartir à la recherche d'une cascade de glace.

A ce moment précis nous étions dans la nuit noire. Seuls Noel, notre guide et moi en plein milieu de cet immense paysage de neige et de glace. Chaque seconde est inoubliable.

Cette excursion est sans aucun doute une chose que toute personne devrait faire une fois dans sa vie.

 

   

Ce que l'agence Svalbard Adventure Group vous fournit:

 

- Une moto neige

- Une combinaison complète pantalon veste ultra chaude

- Des chaussures grand froid

- Des gants

- Un casque

- Un masque

- Une cagoule

- un repas & boisson chaude

 

Contact www.svalbardbooking.com

 

 

En rentrant de ce trip, on était vraiment épuisés, mais on s'est aperçu que le ciel était super clair, alors j'ai checké l'application Norway Lights et vu qu'il était prévu des aurores boréales.

Encore une chance extrême de pouvoir en voir. On a alors posé rapidement les affaires à l'hôtel, on a pris les vtt et direction la sortie de la ville.

On a enfin trouvé ce mythique panneau qui dit "Attention aux ours polaires, ceci est valable dans toute la ville". A cet instant la magie des aurores boréales opère. Voici quelques clichés.

 

 

 

JOUR 5 : SORTIE EN RAQUETTES DANS LA CAVERNE DE GLACE

 

Pour cette cinquième journée, nous sommes retournés dans la montagne derrière la ville de Longyearbyen. mais cette fois-ci en raquettes avec l'agence Svalbard Wildlife Expedition.

Nous avons eu à nouveau un guide rien que pour nous de 12h à 17h

 

Nous sommes donc partis de Longyearbyen pour une excursion d'environ 2h pour atteindre la caverne de glace. une excursion très sympa, avec un niveau de difficulté moyen. Il est important de faire quelques pauses selon votre condition physique mais cette excursion comme celle en ski de fond est à la portée de tout le monde.

 

Arrivés à la caverne, il faut alors quitter les raquettes et mettre des crampons à nos chaussures de marche.

On descend alors une vingtaine de mètres dans la neige afin de découvrir cette magnifique caverne.

Elle fait environ 3km de long. Techniquement nous ne pouvons faire qu'une centaine de mètres sans équipement spéciaux. Mais ce qui est amplement suffisant pour contempler ce que la nature nous donne.

Cette caverne change chaque année, pendant l'été certaines parties fondent et laissent place à des rivières souterraines. Ces rivières gêlent ensuite au début de l'hiver et créent alors de nouvelles formes et passages dans la caverne.

Chaque année les guides doivent recreuser l'entrée de cette caverne à cause de la chute des neiges.

Une incroyable aventure à faire sans hésitation.

 

 

 

ASTUCE : POUR PHOTOGRAPHIER À L'INTÉRIEUR

 

Le souci est le changement brutal de température.

A l'extérieur il fait environ -15C° à -25C°, cependant à l'intérieur de la caverne il fait bien moins froid.

Environ -5C° ce qui pose un problème pour les appareils photos, car le fait de passer d'un endroit très froid à plus chaud crée de la condensation. C'est une chose très mauvaise pour les appareils photos car cela crée de la buée à l'intérieur et selon la qualité de votre matériel cela pourrait totalement rendre votre appareil inutilisable au point de ne pas pouvoir le réparer.

 

pour cela il est donc conseillé de suivre les conseils suivants:

 

Lorsque vous descendez dans la caverne, laissez votre appareil dans votre sac à dos. En arrivant en bas à température plus chaude, attendez environ 30min avant de sortir votre appareil. Munissez -vous d'un chiffon nettoyant au cas où vous auriez un peu de buée sur l'objectif ensuite.

 

Lorsque que vous rentrez à votre hôtel, pensez que le choc thermique sera le même voire encore plus important : de -20C° à +25C°. Ce changement peut être fatal pour votre appareil.

Il est donc conseillé de mettre votre appareil dans un sac plastique à l'extérieur avant de rentrer et de le laisser ensuite pendant environ 1h dans votre sac à dos et dans le sac plastique, avant de s'en resservir.

 

Certains appareils photos sont dits "tropicalisés" comme mon 1DC mais très peu le sont.

Par exemple même un Canon 5D mark 3 est à moitié tropicalisé, il faut donc faire très attention à ces changements de température.

 

Le retour s'est donc effectué de nuit à la lampe frontale. Encore une super expérience. Il faisait assez nuit pour y voir quelques aurores boréales.

 

Ce que l'agence Svalbard Wildlife Expedition vous fournit:

 

- Des raquettes

- Des bâtons

- Des crampons

- Des gants

- Un casque

- Un lampe frontale

- un repas & boisson chaude

 

Contact: www.wildlife.no/fr/

 

JOUR 6 & 7 : SORTIE DE 2 JOURS EN CHIENS DE TRAINEAU

 

 

 

Pour notre dernière expédition, l'équipe de Svalbard Husky nous a réservé deux jours de trip en chiens de traîneau. 

Une belle façon de bien finir notre voyage. 

Je vous avoue qu'on s'attendait à quelque chose d'assez calme et classique. On avait déjà découvert les paysages grâce à l'excursion en moto neige, on pensait donc faire la même chose mais avec les chiens de traîneau. Mais certaines choses et moments n'étaient pas initialement prévus dans ce trip. 

 

Tout commença vers 14h quand le guide est venu nous chercher à notre hôtel. Il nous a ensuite amenés dans leurs locaux afin de s'habiller avec leur grosse combinaison. Car oui nous allions passer la nuit dehors. 

Il nous annonce alors qu'un camp a été préparé pour nous et que nous allions le rejoindre avec les chiens. A cet instant je m'attends à une énorme tente avec feu de bois comme l'excursion en moto neige. 

 

On part ensuite en voiture direction le camp où les chiens dorment. Environ une centaine de chiens dorment là-bas. A mon arrivée, j'avais un peu de peine pour tous ces chiens de les voir comme ça. J'avais l'impression qu'ils avaient froid. Mais après avoir discuté de cela avec le guide j'ai compris à quel point ils sont en fait heureux. Ces chiens, les huskys sont faits pour ça et n'attendent qu'une seule chose c'est de pouvoir sortir et courir. Chose qu'ils font environ une à deux fois par jour selon les trips. C'était assez fort de les voir heureux en nous sautant dessus. 

Le guide nous a ensuite expliqué comment choisir et attacher les chiens au traîneau. Ce qui était assez plaisant à faire. 

 

Nous voilà prêts pour partir. Le guide dispose d'un traîneau avec 6 chiens et Noel et moi d'un autre traîneau avec 6 chiens également. Un de nous deux conduit à l'arrière et l'autre est allongé devant. Nous sommes partis pour 2h d'excursion à la recherche du camp. 

Il était environ 18h à ce moment la. La nuit était donc noire, aucun nuage à l'horizon et zéro signe de vent. Un temps parfait avec une température d'environ -20C. 

La sensation de se laisser guider par les chiens est absolument géniale, à tel point que que je me suis laissé bercé jusqu'à m'endormir quelques minutes. Je me réveille ensuite et à cet instant le moment est magique. J'ai ouvert les yeux et j'ai vu les 6 chiens courir devant moi dans la nuit avec un ciel noir rempli d'étoiles. Un moment inoubliable. Ensuite je suis passé conducteur, Noel s'est allongé et on a fini le trip jusqu'au camp. Enfin pas vraiment fini car cela faisait plus de 2h qu'on avançait et le guide avait l'air de ne pas trouver le camp. Nous n'étions pas perdus mais les chiens étaient de plus en plus fatigués. Au point que  Noel a dù sortir du traîneau et courir à côté quand on s'est retrouvé en montée. Après 3h de trip on s'est arrêtés et le guide nous dit qu'il ne trouve pas le camp et que nous allons faire demi tour. Je lui ai dit d'appeler la personne qui avait préparé le camp pour qu'elle vienne nous montrer où il est. Il me répond que nous allons installer le camp ici que c'est un bon endroit. A cet instant nous avons compris qu'il n'y avait pas vraiment de camp préparé mais c'était simplement les affaires dont on avait besoin pour monter notre propre camp que la personne avait posées quelque part. On décide alors de se poser là au milieu de nulle part. Le guide nous explique comment ancrer les chiens pour la nuit. Un autre guide arrive alors une vingtaine de minutes plus tard en motoneige et nous apporte ce qui pour nous était notre camp. Soit une remorque avec nos tentes à monter et la nourriture pour nous et les chiens. 

L'aventure a belle et bien commencé. 

Nous voilà en train de monter nos tentes dans la neige. Par chance il n'y avait pas de vent c'était donc assez facile. On regrette à ce moment là de ne pas avoir les célèbres tentes Quechua 2sec. Le temps de finir de monter le camp que des aurores boréales commencent à faire leur apparition. On se précipite alors à sortir notre appareil photo et immortaliser ces superbes phénomènes. 

Après quelques clichés on décide de manger nos repas déshydratés dans la tente. Un bon moment d'aventure. A cet instant, quoi que vous mangiez vous paraît délicieux. Même nos pâtes pas cuites et nos cookies glacés semblaient être un repas de roi. 

On s'empresse ensuite de continuer à photographier les aurores. C'était absolument magnifique. A notre droite la voie lactée et à notre gauche les aurores. Parfois elles s'entremêlaient au dessus de notre tente. 

Difficile de prendre la décision d'aller se coucher au risque d'en louper, mais il fallait bien après ce long voyage. 

Dans la tente seul un gros sac de couchage était là pour nous tenir chaud. A savoir qu'il faut être le moins vêtu possible pour avoir chaud dedans. Il devait bien sûr faire -20C dans la tente donc pas facile d'enlever la grosse combinaison. Une fois dedans tout va mieux, mais le moindre mouvement faisait rentrer cet air glacial qui personnellement me gelait le visage. On finit par s'endormir jusqu'au moment où les chiens se mettent à hurler à la mort. Des grognements de 12 chiens qui hurlaient comme s'ils allaient mourir. Ce moment est assez indescriptible, à savoir que nous étions susceptibles à n'importe quel moment d'être attaqués par des ours polaires. Les chiens doivent alors servir d'alarme s'ils sentent un danger arriver. Le guide est muni d'un pistolet à fusée pour effrayer les ours et d'un fusil dans le pire des cas pour l'abattre s'il nous attaque. La peur et le sentiment d'impuissance nous emparent Noel et moi. On ne savait pas quoi faire. Le guide avait sa propre tente quelques mètres à côté de nous ;  on se met alors à crier pour savoir si tout allait bien. Il nous dit qu'il n'aperçoit rien autour de nous. Les chiens se calment un instant et se remettent à aboyer à la mort. On se dit alors qu'il y a vraiment quelque chose qui rôde autour de nous. Enfermés dans notre tente sans aucun moyen de se défendre, le temps paraît très long. Les chiens ont continué à faire ça pendant 1heure jusqu'à ce qu'ils se calment. On ne sait donc pas ce qui les a rendu aussi énervés que cela. Peut être un ours rôdait autour mais n'avait pas faim et était simplement curieux. C'est ce que le guide nous a dit. J'ai quand même passé la nuit entière avec ma lampe torche dans la main et mon couteau suisse dans l'autre. Ce n'est vraiment pas grand chose pour se défendre mais je vous assure que vous faites tout ce que vous pouvez même si cela semble ridicule. 

Le lendemain matin on s'est réveillé vers 9h avec un vent qui rendait le temps encore plus froid. Proche des -30C en ressenti certainement. Pas facile de se réhabiller dans une combinaison et des chaussures glacées. 

On sort de la tente et on voit les chiens tous en boule pleins de neige. C'était magnifique. 

Petit déjeuner pâtes bolognaises. Je n'ai jamais autant aimé manger des pâtes le matin !!

On a dù ensuite ranger la tente ce fut aussi une partie de plaisir avec le vent puis on a remis les harnais aux chiens pour reprendre la route.

Le retour fut bien plus simple, les chiens étaient bien en forme, c'est la raison pour laquelle nous sommes tombés dès les 10 premiers mètres. Le traineau à basculé, Noel qui le conduisait n'a pas pu le retenir à cause de la force des chiens, et j'ai eu une chance extrême car sur chaque traineau il y a une ancre, comme pour un bateau qui permet de pouvoir quitter le traineau et le maintenir fixe dans la neige sans que les chiens partent avec. Et lorsque je suis tombé cette ancre s'est accrochée à ma combinaison et aurait pu clairement me transpercer mais j'ai eu de la chance la combinaison s'est légèrement déchirée et l'ancre est partie.

Après tout ça on était enfin rôdé pour le retour, ce fut 2h de pur bonheur.

C'était assez dur de dire aurevoir aux chiens mais on les a quittés en sachant qu'ils étaient heureux et qu'ils allaient bientôt repartir pour une nouvelle aventure.

 

Pour nous c'était la fin du trip, encore une nuit à l'hôtel, le temps de faire les valises, retoucher les photos de ces derniers jours et nous voilà dans l'avion direction Oslo puis Paris.

 

 

 

 

MATERIEL PHOTO ET VIDEO

 

 Voici l'ensemble du matériel vidéo et photo que j'ai amené pendant ce voyage.

 

- 1 caméra Canon 1DC

- 1 caméra Canon 5D Mark 3

- 1 Drone 3DRobotics avec Gopro hero 4 black

- 1 objectif Canon 14mm f2,8

- 1 objectif Canon 50mm f1,4

- 1 objectif Canon 70-200mm f2,8

- 1 DJI OSMO steadycam

- De nombreuses batteries

 

ASTUCES: Le froid est certainement le pire ennemi pour les batteries. peut-être avez vous déja vu que votre téléphone portable s'éteint quand vous êtes au ski alors qu'il vous restez 40% de batterie !

C'est normal, et ici c'est pareil, les batteries durent 2 à 3 fois moins longtemps avec des températures en dessous de -15C°.

 

Soit vous avez beaucoup de batteries et vous n'aurez aucun porblème, soit il est important de les garder au chaud le plus possible.

Pour les gopro vous pouvez enrouler votre batterie à l'arrière avec du scotch bien épais, cela permetra d'éviter un peu le contact avec l'air frais.

 

Concernant le drone, les choses se compliquent car si la batterie de votre caméra lache ce n'est pas très grave, cependant si celle de votre drone lache alors que vous êtes en train de le faire voler, les dégâts ne seront pas les mêmes.

Pour cela, soit vous lui faites confiance comme j'ai fait, soit vous pouvez scotcher sur votre batterie une chaufferette que vous utilisez normalement pour vous réchauffer les mains ou les pieds. Cela fonctionne très bien. Attention quand même à la glace car même si tout fonctionne parfaitement les boutons peuvent parfois rester bloqués. J'en ai fait l'expérience, le bouton est resté bloqué sans que je m'en aperçoive ce qui m'a éteint la télécommande du drone alors que j'étais en vol. Mais comme ce drone 3DR est magique il est revenu tout seul à l'endroit où il a décollé sans causer aucun crash.

 

 

 

 

Ici à Svalbard il n'y a pas de réglementation spécifique pour le drone. il est simplement et logiquement interdit de voler au dessus des habitations et des gens. Cependant beaucoup de gens ont un drone et s'amusent avec en filmant ces magnifiques paysages.

 

 

 

CONCLUSION DU TRIP

 

Beaucoup de gens rêvent de visiter des villes comme New-York, Los Angeles, Dubai, Shangai, toutes ces nouvelles villes pleines de lumières. J'ai eu la chance de pouvoir visiter ces villes grâce à mon travail, mais je vous assure qu'après avoir fait un tel voyage, vous réaliserez alors que les plus belles choses que vous verrez et dont vous vous souviendrez, viendront des pays dans lesquels vous ne serez pas fascinés par ce que l'homme a créé mais par ce que la nature nous a laissé.

 

 

Suivez nous sur Instagram pour suivre nos futurs aventures:

@noelbauza

@jcpieri

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Please reload

À l'affiche

SVALBARD - Un Voyage au cœur de l'Arctique

18/02/2016

1/3
Please reload

Posts récents

18/01/2017

15/09/2016

10/08/2016

30/04/2016

15/02/2016

Please reload

Par tags
Please reload

Nous suivre
  • Facebook Classic
  • Twitter Classic